Mesdames, voici pourquoi vous devriez vous sentir concernées par votre sécurité personnelle :

Lettre ouverte aux femmes de tous âges : Mesdames, parce que l’idée de la violence vous répugne, parce que vous ne pensez pas qu’un homme peut s’attaquer à vous sans raison, parce que la société vous perçoit comme faibles et sans défense, parce que vous êtes les objet des désirs et des fantasmes les plus malsains de la gent masculine, parce qu’un viol peut détruire votre vie et vous faire perdre le goût de toute chose, parce qu’on se soucie de vous, je vous implore de ne pas prendre votre sécurité à la légère. C’est en substance le résumé de ce que je m’apprête à partager avec vous. Bien que vous ne pensiez pas devoir faire face à la violence en tant que telle, rien ne peut vous protéger mieux de sa matérialisation que votre propre instinct de survie et votre aptitude à ne pas l’ignorer. La violence est partout, et peut un jour s’abattre sur vous. C’est injuste ? Vous ne pourriez pas vous défendre ? C’est justement la raison qui fait des femmes les premières cibles des agressions en milieu urbain. C’est tellement plus simple de s’en prendre à quelqu’un de plus faible et qui ne s’y attend pas le moins du monde…

1) Qu’entend-t-on par défense personnelle ?

Soyons réaliste, les arts martiaux ou la maîtrise des armes ne figurent pas parmi les plus côtées des priorités féminines, et c’est tout à votre honneur. Seulement, voilà, renier la possibilité qu’un jour vous puissiez avoir à vous défendre face à un agresseur, c’est vous empêcher d’apprendre les gestes et les réflexes qui peuvent vous sauver la vie.

Où que vous viviez ou travailliez, cela n’a aucune importance. La violence peut frapper n’importe où et n’importe quand. Ne vous méprenez pas, cet article n’a pas pour but d’augmenter le quota de femmes visitant les salles de sports ou s’inscrivant à des cours d’autodéfense. Non, son but premier est tout simplement d’attirer votre attention sur une réalité, un danger qui même ignoré, reste présent.

Comment réagir ? Comme toute personne qui n’est pas dans son for intérieur convaincu que la violence est une fin en soi : Il est vital de prêter attention à votre environnement lorsque vous évoluez dans votre vie de tous les jours.

Une simple prise de conscience de la possibilité de voir le danger se matérialiser, pourra ainsi vous permettre d’éviter certaines situations risquées. Ne pas circuler dans une ruelle mal éclairée, seule, le soir, en revenant du travail, de boîte de nuit, ou d’un bar, constitue ainsi une première étape.

Essayez de toujours rester dans les wagons les plus peuplés quand vous prenez les transports en commun, entrez le numéro de la police en raccourci dans votre téléphone portable, sortez avec votre bombe lacrymo (disponible dans toute armurerie digne de ce nom), et/ou familiarisez-vous avec quelques mouvements d’autodéfense qui surprendront vos agresseurs, surtout venant d’une femme (ce point sera largement développé dans de futures publications).

2) À quoi faut-il vous attendre?

Voici un petit descriptif des violences ciblées sur les femmes, afin de vous rendre compte de l’importance de s’attarder sur votre défense personnelle.

  • Le viol : c’est sans doute le crime le plus commun et le plus dévastateur commis envers les femmes. Difficilement recensable (de par la difficulté d’avouer un tel événement aux autorités), le nombre de cas est en augmentation chaque année. Même si la violence comprise comme la matérialisation de coups et blessures, n’est pas aussi importante que lors d’un passage à tabac par exemple, les conséquences psychologiques et les risques liés au déroulement du viol sont indiscutables et destructeurs : maladies sexuellement transmissibles, possibilité de tomber enceinte, effets post-traumatiques… Il existe tout un panel de violeurs potentiels, classés du facilement décourageable (celui qui n’insistera pas quand vous aurez remarqué qu’il vous suit) au sociopathe qui ne s’arrêtera sous aucun prétexte, même pas le décès.
  • Le « carjacking » : c’est le fait de voler une voiture alors que son/sa propriétaire est au volant. Cette pratique se développe de plus en plus. Un automobiliste ou un piéton simule un accident, vous forçant à sortir de votre voiture, pendant que son complice prend le volant et prend la fuite avec votre voiture…dans le meilleur des cas. Car la violence peut aussi être utilisée. Et qui représentent alors les meilleures cibles ? Les femmes au volant de grosses voitures. Facilement impressionnables elles ne tardent pas à donner les clés sous la menace physique d’agresseurs, en échange de l’assurance de sortir indemne de la confrontation.
  • Les vols à l’arraché : les sacs à main sont des proies faciles, ils pendent le long de vos épaules et se balancent le long de votre corps pendant que vous marchez. Il est donc relativement aisé d’y trouver une prise et de s’enfuir en courant avec. Il arrive même que lors d’une session shopping certaines d’entre-vous laissent pendre leur sac à leur coude en naviguant entre les magasins, invitant ainsi les voleurs à la tire à se servir.
  • Les menaces et agressions : les agressions physiques envers les femmes ne sont pas choses rares. Plus surprenantes, elles peuvent même émaner d’autres femmes. Vous êtes alors légèrement moins désavantagée que si c’était un homme. Quoi qu’il en soit ne prenez jamais les menaces à la légères. Cela peut être difficile de réaliser que votre intégrité physique est effectivement menacée, mais c’est pourtant le cas. Si les menaces formulées vous semblent crédibles, vous devrez alors fuir où vous préparez à vous défendre (ce qui ne sera bientôt plus un problème, si vous visitez régulièrement notre blog !)
  • La violence domestique : rarement avouée par les victimes, la violence domestique est cependant la forme la plus répandue de violence envers les femmes. Non seulement son effet est tragique sur votre personnalité en tant qu’individu, mais elle influence aussi vos enfants. Votre capacité à répondre à votre agresseur, même si vous éprouvez des sentiments à son égard, peut faire toute la différence.

Voilà pour notre première approche en ce qui concerne la violence féminine. Il était indispensable à mes yeux de faire un point sur les dangers et la réalité qui vous entourent avant d’aborder plus en détail les techniques que vous pourrez utiliser pour vous sortir de situations malencontreuse. D’ici là, portez-vous bien, et faites attention à vous !

, , , , , ,

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

Conseils en self-défense, sécurité personnelle et survie urbaine.