Comment se défendre dans les transports en commun ?

Comment se défendre dans les transports en commun ?

Prendre les transports en commun pour se rendre au travail, sortir, voir des amis est devenu une véritable habitude. Vous pensez désormais que les transports en commun sont des endroits sur où il ne vous arrivera jamais aucun problème ? Ou alors vous prenez régulièrement les transports en commun et il vous arrive de ne pas être à l’aise car vous avez peur de vous faire agresser ? La personne en face de vous semble suspecte et vous pensez qu’elle risque de vous agresser ?

Je vais vous donner quelques conseils de défense contre les agressions dans les transports en commun.

1/ La meilleure technique de défense pour éviter les agressions dans les transports

8h du matin, vous avez toujours la tête embrumée même après votre huitième café. Vous attendez le métro patiemment sur le quai. Vous rentrez puis vous vous asseyez tranquillement sur le siège de votre bus/métro. Votre livre ou journal gratuit en main, vous lisez sans faire attention aux personnes qui vous entourent. Il vous arrive même de vous endormir, la tête contre la vitre de temps à autre.

Cette histoire vous est familière ? J’imagine que ça vous est sûrement déjà arrivé. Seulement ce manque de concentration peut être dangereux. Ce que je ne vous ai pas dit, c’est que tout d’un coup un individu que vous jugez comme étant suspect s’approche et s’assoit à côté de vous.

Votre rythme cardiaque augmente, de la sueur commence à perler sur votre visage, votre langage corporel montre significativement que vous êtes stressé. Dos courbé, bras croisé, regard bas et vide… L’individu commence à vous parler, il s’approche de plus en plus de vous, attrape l’encolure de votre t-shit. Et là c’est le drame. Pas la peine de vous décrire la suite, vous la connaissez tout aussi bien que moi.

Vous auriez pu éviter ce drame si vous aviez été un peu plus concentré et attentif au monde qui vous entoure. Si je n’avais qu’une seule technique à vous donner, ça serait de vous lever et de changer de place le plus calmement possible dès qu’une personne suspecte rentre dans le transport.

Votre capacité d’analyse et votre instinct vous sauveront de nombreuses agressions potentielles dans les transports. En effet, utilisez votre instinct. Si votre instinct vous dit qu’il y a danger alors écoutez-le et partez le plus rapidement possible. Toute personne que vous jugez comme étant potentiellement dangereuse, agressive ou autre, n’hésitez absolument pas : levez vous et éloignez vous le plus possible, quitte à changer de rame de métro voire attendre le prochain transport.

N’hésitez pas à scanner votre environnement de temps à autre rapidement et discrètement. Observez ce qu’il se passe autours de vous. Regardez qu’elles sont les personnes qui rentrent dans le transport.

De plus, si l’individu s’approche de vous, ne le regardez jamais droit dans les yeux. En effet les agressions dans les transports surviennent souvent après un avoir croisé le regard de cette personne. Multipliez vos chances et ne croisez pas leur regard. Levez-vous et marchez d’un pas calme mais assuré vers la sortie la plus proche.

2/ Deux techniques de défense à utiliser en dernier recours dans les transports, pour éviter les agressions

La difficulté pour se défendre contre les agressions dans les transports en commun réside dans le fait que vous vous trouvez dans un endroit exigu ou très restreint. Les métros et les bus ne vous laissent que très peu d’espace pour vous défendre, riposter à une attaque, voire même fuir. Vous devez privilégier aux maximum les frappes efficaces dans les points vitaux.

Je vais vous apprendre une technique pour vous dégager rapidement dans n’importe quel type de transport en commun. 

Technique de défense contre un agresseur assis en face de vous dans un transport

Dans ce cas précis où l’agresseur est en face de vous dans le transport, il existe deux possibilités. Soit l’individu va tenter de vous gifler soit de vous envoyer un crochet dans le visage.

  • Lorsque votre agresseur lance son attaque, protégez vous la tête du côté d’où provient le coup. Montez votre coude à hauteur de votre visage.
  • Puis simultanément, répondez en lui envoyant votre main ouverte directement dans son visage, tout en poussant l’individu, avec toute votre force, vers l’arrière.
  • Relevez vous puis prenez la fuite le plus rapidement possible.

Ne vous inquiétez pas si votre métro ou votre bus est en marche, d’autres personnes auront sûrement vu la scène et décideront de calmer l’agresseur. Ils vous feront gagner de précieuses minutes qui vous permettront de sortir de votre transport.

Technique de défense contre un agresseur, debout devant vous, dans un transport en commun

Toujours dans un bus ou dans un métro, votre agresseur se lève de sa chaise devant vous. Dans ce cas là il y a de fortes chances pour qu’il saisisse le col de votre vêtement pour tenter de vous mettre une gifle ou un crochet. Cette technique est plus complexe car il faudra utiliser le poids de votre corps pour faire plier le coude de votre agresseur et le faire tomber.

  • Au moment où il saisi votre col, dégagez sa tête en lui prenant son menton de toutes vos forces avec votre main libre
  • Saisissez lui ensuite sa main le plus fermement possible avec votre main la plus proche de la sienne.
  • Main tendue, directe et tranchante, faite une clef de coude sur l’ouverture du bras qui détient votre col.
  • Cassez son coude pour le faire basculer vers l’avant et vous libérer de son emprise.
  • Partez le plus rapidement possible dès que vous avez mis votre agresseur hors d’état de nuire.

Vous détenez désormais deux techniques de défense contre un agresseur dans un transport en commun. Vous allez pouvoir éviter de nombreuses agressions dans les transports. Seulement rappelez-vous, la meilleure des techniques reste l’observation et la fuite. Votre instinct, votre capacité de jugement et d’analyse seront vos meilleurs atouts contre les agresseurs.

Rusez comme Ulysse avec son cheval de bois pour envahir la ville de Troie plutôt que de rentrer directement en contact avec l’ennemi et se fracasser contre ses portes. Ne jouez pas aux héros et risquez de mettre votre vie en péril bêtement. N’utilisez ces techniques de défense qu’en dernier recours !

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

Conseils en self-défense, sécurité personnelle et survie urbaine.